Incontournable pour travailler le sol : focus sur la fourche-bêche

Publié le : 02 juillet 20204 mins de lecture

Indispensable pour travailler le sol, la fourche-bêche est un outil complémentaire de la bêche et inséparable au jardinier. En effet, on l’utilise pour différents travaux. Elle est équipée d’un manche en PVC ou en bois dont son extrême se termine par un fer portant 4 ou 5 dents. Comme son nom l’indique, une fourche-bêche se ressemble à une bêche, mais sous forme d’une fourchette. Pour travailler la terre, on la manie donc de la même manière qu’une bêche. Elle s’utilise pour creuser un trou afin de planter un arbrisseau ou bien un rosier, mais en général elle est faite pour labourer les terres lourdes, les terres plus collantes.

La fourche-bêche et ses utilisations

Il est à savoir que la fourche-bêche s’utilise au jardin qu’au potager. D’abord, on l’utilise souvent pour labourer le sol. Surtout pour éviter que la racine de vos arbres ou de vos arbustes se froissent. On l’utilise souvent pour travailler les sols argileux et lourds. En un simple mouvement, elle permet également de débarrasser facilement les mauvaises herbes et de déplacer directement les herbes dans une brouette. Elle est utile pour collecter les légumes racines et les tubercules comme les pommes de terre. On l’utilise aussi pour séparer les plantes bulbeuses comme les hémérocalles, les iris et les dahlias pour qu’elles ne se forment pas une touffe et pour éviter qu’elles se coupent. Pour se faire, on la met sur la bordure de la plante pour dégager facilement les bulbes. Sachez aussi qu’une fourche-bêche est utilisée pour aérer le sol. De plus, elle vous est utile pour élever la paille ou les tas de foin afin de les transporter d’un lieu à un autre.

La fourche-bêche et ses avantages

Peut-être que vous n’avez pas aperçu, mais sachez qu’une fourche-bêche vous procure plusieurs avantages. Par rapport à une bêche, une fourche-bêche s’utilise facilement. De plus, elle est efficace pour arracher les mauvaises herbes. En effet, à l’opposé de la bêche, avec une fourche-bêche, les racines ont la chance de rester en terre et se dissocier pour nourrir le sol. La fourche-bêche est aussi plus écologique. Avec ces 4 fourches, elle épargne les bactéries ainsi que les vers de terres, sans oublier les petits insectes et les champignons microscopiques. Il est à noter que ces derniers jouent un rôle important dans la fertilité du sol. En effet, ils élaborent la matière organique comme les végétaux coupés, le compost, et le fumier en terre végétale.

Fourche-bêche, comment la choisir ?

Pour choisir sa fourche-bêche, il faut bien sélectionner celle qui a un manche dur. Il est préférable de prendre ce qui est en matériau composite. Si c’est en bois, il faut prendre ce qui est en frêne. Quant à la forme du manche, celui qui en T est le meilleur car il vous permet de faire l’appui quand vous l’utilisez.

Tondeuse à gazon : quel type choisir quand on a une grande surface à tondre ?
Comment entretenir ses cultures en passant la binette ?

Plan du site